Isabelle Décarie
3 mars 2017
Hélène Bard
3 mars 2017

IOANA

Georgescu

 

I oana Georgescu est artiste internationale et auteur. Née à Bucarest, elle vit à Montréal où elle a publié trois romans depuis 2005. Elle expose en Amérique du Nord, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie dans des galeries, musées, festivals et même sur l’eau. Des projets récents l’ont emmenée au Caire, à Manille, Jogjakarta, Hong Kong, Beijing et Barcelone.

« Par sa curiosité vive, par son sens de l'observation pénétrant, Ioana Georgescu donne à son œuvre les qualités des grands récits de voyage : le texte se vit autant qu'il se lit, avec sa part d'inattendu et de désenchantements. »
Martine Desjardins - L'Actualité

« Fascinant récit, chargé d'effluves orientaux, parcouru de fausses pistes magnifiques, servi par une langue élégante, très personnelle, dans laquelle transparaissent les préoccupations esthétiques de celle qui est par ailleurs artiste en arts visuels. » Tristan Malavoy-Racine - Voir

LA JETÉE

Quelques années se sont écoulées depuis l'évanouissement de Dolorès et de son voyage à Asmara, là où elle a cherché son père Habib. Elle est maintenant la mère d'une petite fille qu'elle a eue avec Célestin, un célèbre photojournaliste. Leur vie est partagée entre New York et les villes où le travail les appelle, respectivement. C'est en Érythrée que Dolorès croise Célestin pour la première fois lors des festivités de la fête nationale. Ils gardent le contact et se revoient en Égypte un an plus tard, ensuite à New York où vit Dolorès. Célestin entre dans sa vie à proximité du plus grand fleuve du monde. Dorénavant le Nil est au cœur de leur cartographie amoureuse et l'Égypte une plaque tournante pour le travail sur le continent. Quand Célestin vient à New York pour une exposition, ils se retrouvent dans le minuscule appartement de Dolorès au 10 St. Mark. Sur le kilim leurs corps entrelacés bougent aux rythmes maliens de Touré Kounda.


220 pages / Prix: 25.95$ / ISBN 9782923896298

LA JETÉE

Quelques années se sont écoulées depuis l'évanouissement de Dolorès et de son voyage à Asmara, là où elle a cherché son père Habib. Elle est maintenant la mère d'une petite fille qu'elle a eue avec Célestin, un célèbre photojournaliste. Leur vie est partagée entre New York et les villes où le travail les appelle, respectivement. C'est en Érythrée que Dolorès croise Célestin pour la première fois lors des festivités de la fête nationale. Ils gardent le contact et se revoient en Égypte un an plus tard, ensuite à New York où vit Dolorès. Célestin entre dans sa vie à proximité du plus grand fleuve du monde. Dorénavant le Nil est au cœur de leur cartographie amoureuse et l'Égypte une plaque tournante pour le travail sur le continent. Quand Célestin vient à New York pour une exposition, ils se retrouvent dans le minuscule appartement de Dolorès au 10 St. Mark. Sur le kilim leurs corps entrelacés bougent aux rythmes maliens de Touré Kounda.


220 pages / Prix: 25.95$ / ISBN 9782923896298

L’HOMME D'ASMARA

L’homme d’Asmara est une histoire d’amour se déroulant dans les vestiges italiens de l’Érythrée, mais il s’agit également d’un commentaire sur le tourisme planétaire, vu par la fille d'une chanteuse d’opéra esseulée qui, un jour, a touché l’oreille de son héros, Yuri Gagarine. On y apprend ce qu’est une zebiba, ce « raisin » sur le front des hommes, cogné à répétition sur le plancher lorsqu’ils font leurs prières. On boit du Fanta aux cerises, on fume le narguilé aux pommes et on mange des loukoums aux pétales de rose dans ce road novel à la nouvelle vitesse du monde, où les touristes attrapent des coups de soleil violets en forme de carte de l’Afrique, et dont plusieurs scènes sont décrites à partir de l’espace. L'homme d'Asmara n'offre au lecteur aucun port d'attache mais le sentiment que parfois il est possible et même souhaitable d'être libre.


240 pages / Prix: 23.95$ / ISBN 9782922944662

L’HOMME D'ASMARA

L’homme d’Asmara est une histoire d’amour se déroulant dans les vestiges italiens de l’Érythrée, mais il s’agit également d’un commentaire sur le tourisme planétaire, vu par la fille d'une chanteuse d’opéra esseulée qui, un jour, a touché l’oreille de son héros, Yuri Gagarine. On y apprend ce qu’est une zebiba, ce « raisin » sur le front des hommes, cogné à répétition sur le plancher lorsqu’ils font leurs prières. On boit du Fanta aux cerises, on fume le narguilé aux pommes et on mange des loukoums aux pétales de rose dans ce road novel à la nouvelle vitesse du monde, où les touristes attrapent des coups de soleil violets en forme de carte de l’Afrique, et dont plusieurs scènes sont décrites à partir de l’espace. L'homme d'Asmara n'offre au lecteur aucun port d'attache mais le sentiment que parfois il est possible et même souhaitable d'être libre.


240 pages / Prix: 23.95$ / ISBN 9782922944662

ÉVANOUISSEMENT À SHINJUKU

Évanouissement à Shinjuku est un récit de voyage qui nous plonge dans le milieu très cosmopolite de l'art visuel et nous fait parcourir le métro de Tokyo, les plages du Cap Vert, les rues de Lisbonne et la Roumanie de l'enfance. Dans la généalogie marine qu'elle s'invente, Dolorès, le personnage principal né à Bucarest est la fille de deux mers la Mer Noire et la Mer Rouge. Suivant les traces de cette dernière, ce road novel met en scène des bribes d’amours nomades.


153 pages / Prix: 21.95$ / ISBN 978-2-922944-20-4

ÉVANOUISSEMENT À SHINJUKU

Évanouissement à Shinjuku est un récit de voyage qui nous plonge dans le milieu très cosmopolite de l'art visuel et nous fait parcourir le métro de Tokyo, les plages du Cap Vert, les rues de Lisbonne et la Roumanie de l'enfance. Dans la généalogie marine qu'elle s'invente, Dolorès, le personnage principal né à Bucarest est la fille de deux mers la Mer Noire et la Mer Rouge. Suivant les traces de cette dernière, ce road novel met en scène des bribes d’amours nomades.


153 pages / Prix: 21.95$ / ISBN 978-2-922944-20-4