Maxime Catellier
3 mars 2017
Laure Bouvier
3 mars 2017

MAYA

Ombasic

 

M aya Ombasic est née en Bosnie-Herzégovine, en 1981. Elle a fui la guerre en compagnie de son petit frère, à l’âge de 13 ans, pour se retrouver au Canada où elle réside depuis. Elle est l'auteur de Chroniques du lézard , un recueil de nouvelles salué par la critique. Rhadamanthe est son premier roman.

RHADAMANTHE

Marc Vadeboncœur songe à réaliser son vieux rêve : ouvrir un bistro où l’on servira le meilleur café au monde. Le hasard met Vrany Böotner sur son chemin, une Suisse allemande championne de rafting, qui croit dur comme fer aux apparitions des Vierges noires. Vrany, en écologiste féministe convaincue, croit que si la Terre va si mal, c’est parce que les droits des femmes à travers la planète ne sont pas respectés. Afin d’aider les tortues de mer à accoucher, elle propose à Marc un voyage écologique à Cuba, durant lequel celui-ci aura l’occasion de se familiariser avec le commerce équitable en matière de café. Marc parcourt à vélo les grandes villes de l’île, de La Havane à Cienfuegos, de Trinidad à Camagüey, et sa vie défile devant ses yeux. Mais c’est à Camaguey, cité des grandes jarres remplies de pluies tropicales, que Marc fera la rencontre d’Osmany, fugitif de la guerre des Balkans, qui passe son temps à se moquer de la vie et de lui-même. Cette rencontre fulgurante fait réaliser au Québécois la précarité de la vie et le pousse à quitter le cortège de Vrany afin de poursuivre sa route seul. S’en allant de plus en plus vers l’extrême est de l’île, Marc aboutira, comme Christophe Colomb, à Baracoa, première ville fondée par les Espagnols. C’est là, dans une hacienda millénaire, perdue au fond de la forêt tropicale, qu’il se familiarisera avec l’art du café, mais aussi celui de l’amour. Il fera la connaissance de Tamara, jeune révolutionnaire têtue. Marc en tombera follement amoureux et la fera venir de force au Québec, où ils feront fureur en ouvrant le Café Baracoa, au cœur du Vieux-Montréal. Mais le bonheur ne durera pas longtemps, car Tamara, souffrant du mal du pays, retournera dans sa ville natale. Marc la suivra, malgré tous ses caprices. Ainsi, un beau jour, il est entraîné dans une drôle de mission : effectuer une traversée clandestine pour rejoindre les côtes de la Floride. Il sera attrapé par la police castriste en plein milieu de l’océan et condamné à vingt-cinq ans de prison.


262 pages / Prix: 24.95$ / ISBN 9782922944532

RHADAMANTHE

Marc Vadeboncœur songe à réaliser son vieux rêve : ouvrir un bistro où l’on servira le meilleur café au monde. Le hasard met Vrany Böotner sur son chemin, une Suisse allemande championne de rafting, qui croit dur comme fer aux apparitions des Vierges noires. Vrany, en écologiste féministe convaincue, croit que si la Terre va si mal, c’est parce que les droits des femmes à travers la planète ne sont pas respectés. Afin d’aider les tortues de mer à accoucher, elle propose à Marc un voyage écologique à Cuba, durant lequel celui-ci aura l’occasion de se familiariser avec le commerce équitable en matière de café. Marc parcourt à vélo les grandes villes de l’île, de La Havane à Cienfuegos, de Trinidad à Camagüey, et sa vie défile devant ses yeux. Mais c’est à Camaguey, cité des grandes jarres remplies de pluies tropicales, que Marc fera la rencontre d’Osmany, fugitif de la guerre des Balkans, qui passe son temps à se moquer de la vie et de lui-même. Cette rencontre fulgurante fait réaliser au Québécois la précarité de la vie et le pousse à quitter le cortège de Vrany afin de poursuivre sa route seul. S’en allant de plus en plus vers l’extrême est de l’île, Marc aboutira, comme Christophe Colomb, à Baracoa, première ville fondée par les Espagnols. C’est là, dans une hacienda millénaire, perdue au fond de la forêt tropicale, qu’il se familiarisera avec l’art du café, mais aussi celui de l’amour. Il fera la connaissance de Tamara, jeune révolutionnaire têtue. Marc en tombera follement amoureux et la fera venir de force au Québec, où ils feront fureur en ouvrant le Café Baracoa, au cœur du Vieux-Montréal. Mais le bonheur ne durera pas longtemps, car Tamara, souffrant du mal du pays, retournera dans sa ville natale. Marc la suivra, malgré tous ses caprices. Ainsi, un beau jour, il est entraîné dans une drôle de mission : effectuer une traversée clandestine pour rejoindre les côtes de la Floride. Il sera attrapé par la police castriste en plein milieu de l’océan et condamné à vingt-cinq ans de prison.


262 pages / Prix: 24.95$ / ISBN 9782922944532

CHRONIQUES DU LÉZARD

La Havane avec ses voitures anciennes et ses façades coloniales se dévoile au rythme de la mer dans ce livre où l'on découvre Cuba comme un parc jurassique de la révolution, comme un éden social qui se transforme en enfer, comme une île enceinte d'une eau bleue sillonnée de pétroliers.

Née à Mostar, alors en Yougoslavie, la situation géographique de sa ville natale, à quelques kilomètres seulement de la côte Adriatique, permet à Maya Ombasic de passer ses étés au bord de la mer, en rêvant de sillonner les mers des pays lointains. Cet amour lointain pour la mer trouvera écho à Cuba où est né son premier livre Chroniques du Lézard. Après de nombreux périples en Europe et en Amérique, Maya choisit Montréal comme étant sa ville d'adoption. Suite à une maitrise en philosophie et déjà trois années de préparation au doctorat, elle mène parallèlement à ses projets académiques et d'écriture, une carrière de scénariste. En 2008, elle décide de s'inscrire à l'INIS au profil scénarisation afin d'explorer toutes les facettes de l'écriture. Elle a donc déjà scénarisé trois courts métrages dont " l'Épitaphe " présenté au festival du " Rendez-vous du Cinéma québécois " en février 2009. Elle s'est déjà lancée dans l'écriture de son premier long métrage où l'art et la quête d'identité jouent les rôles principaux. À peine terminé son deuxième livre Rhadamanthe, elle a largué les amarres pour Lyon où elle a été invitée à titre d'écrivain en résidence afin de se consacrer à l'écriture de son troisième livre, le plus autobiographique puisque relatant l'éternelle quête d'absolu aux saveurs de l'enfance, de la guerre, de la mort de son père et de la quête identitaire qui sévit encore ses nuits blanches. Nomadisme faisant partie de ses gènes, il semblerait qu'après tout, l'écriture soit son unique pays d'attache.


120 pages / Prix: 15.95$ / ISBN 978-2-922944-37-2

CHRONIQUES DU LÉZARD

La Havane avec ses voitures anciennes et ses façades coloniales se dévoile au rythme de la mer dans ce livre où l'on découvre Cuba comme un parc jurassique de la révolution, comme un éden social qui se transforme en enfer, comme une île enceinte d'une eau bleue sillonnée de pétroliers.

Née à Mostar, alors en Yougoslavie, la situation géographique de sa ville natale, à quelques kilomètres seulement de la côte Adriatique, permet à Maya Ombasic de passer ses étés au bord de la mer, en rêvant de sillonner les mers des pays lointains. Cet amour lointain pour la mer trouvera écho à Cuba où est né son premier livre Chroniques du Lézard. Après de nombreux périples en Europe et en Amérique, Maya choisit Montréal comme étant sa ville d'adoption. Suite à une maitrise en philosophie et déjà trois années de préparation au doctorat, elle mène parallèlement à ses projets académiques et d'écriture, une carrière de scénariste. En 2008, elle décide de s'inscrire à l'INIS au profil scénarisation afin d'explorer toutes les facettes de l'écriture. Elle a donc déjà scénarisé trois courts métrages dont " l'Épitaphe " présenté au festival du " Rendez-vous du Cinéma québécois " en février 2009. Elle s'est déjà lancée dans l'écriture de son premier long métrage où l'art et la quête d'identité jouent les rôles principaux. À peine terminé son deuxième livre Rhadamanthe, elle a largué les amarres pour Lyon où elle a été invitée à titre d'écrivain en résidence afin de se consacrer à l'écriture de son troisième livre, le plus autobiographique puisque relatant l'éternelle quête d'absolu aux saveurs de l'enfance, de la guerre, de la mort de son père et de la quête identitaire qui sévit encore ses nuits blanches. Nomadisme faisant partie de ses gènes, il semblerait qu'après tout, l'écriture soit son unique pays d'attache.


120 pages / Prix: 15.95$ / ISBN 978-2-922944-37-2