Jimmy Lalande
3 mars 2017
Jérôme Lafond
3 mars 2017

VALÉRIE

Carreau

Photographie par Isabelle Lafontaine

 

V alérie Carreau est née à La Sarre (Abitibi) en 1980. Depuis la naissance de sa première fille, elle partage son temps entre l’écriture et la vie de famille. Elle est l'auteur de LA HUITIÈME GORGÉE et UNE MÈRE EXCEPTIONNELLE.

«Ce recueil m’a fait penser à un collier de pierres précieuses. Chacun de ces textes vous fera ressentir une émotion particulière, ravivera un souvenir ou éveillera peut-être un désir... C’est la vraie vie qu’on y lit grâce à l’écriture imagée de Valérie Carreau. Une petite merveille à savourer et à offrir ! » Christine Michaud-Salut Bonjour!

UNE MÈRE EXCEPTIONNELLE

À 24 semaines de grossesse Catherine aime dormir la fenêtre ouverte et cuisiner des macarons à la pistache. Elle n’a pas toujours été bonne cuisinière ; ça, non. À une certaine époque, elle ne savait même pas utiliser le presse-ail. Ni le bain-marie. Ni la mandoline. Du temps de ses études universitaires, par exemple, elle se contentait sans peine d’un sac het de riz. Elle ne se souvient pas d’avoir consacré plus de cinq minutes à chaque repas, dans la cuisine des résidences étudiantes. Sauf le premier soir qu’elle a invité David à souper. C’est avec lui qu’elle emménagera dans une maison parfaite pour y élever sa petite famille. Catherine a d’abord appri voisé la cuisine en faisant cuire de grosses pommes rouges encore juteuses, histoire de faire une purée pour sa fille. Lorsque l’enfant a ouvert spontanément la bouche, après la première bouchée, Catherine s’est sentie fière. Mais son bonheur sera vite miné par une étrange correspondance qui en révèlera long sur son passé. Sous la façade d’une vie organisée se cache un secret qu’il faut taire à force d’époussetage.

Valérie Carreau a vécu le terrible sort de ceux qui ont perdu un enfant et s’inspire ici de cette perte douloureuse pour montrer que parfois les mécanismes du deuil prennent un étrange relief. Une mère exceptionnelle est son premier roman.


160 pages / Prix: 21.95$ / ISBN 9782923896373

UNE MÈRE EXCEPTIONNELLE

À 24 semaines de grossesse Catherine aime dormir la fenêtre ouverte et cuisiner des macarons à la pistache. Elle n’a pas toujours été bonne cuisinière ; ça, non. À une certaine époque, elle ne savait même pas utiliser le presse-ail. Ni le bain-marie. Ni la mandoline. Du temps de ses études universitaires, par exemple, elle se contentait sans peine d’un sac het de riz. Elle ne se souvient pas d’avoir consacré plus de cinq minutes à chaque repas, dans la cuisine des résidences étudiantes. Sauf le premier soir qu’elle a invité David à souper. C’est avec lui qu’elle emménagera dans une maison parfaite pour y élever sa petite famille. Catherine a d’abord appri voisé la cuisine en faisant cuire de grosses pommes rouges encore juteuses, histoire de faire une purée pour sa fille. Lorsque l’enfant a ouvert spontanément la bouche, après la première bouchée, Catherine s’est sentie fière. Mais son bonheur sera vite miné par une étrange correspondance qui en révèlera long sur son passé. Sous la façade d’une vie organisée se cache un secret qu’il faut taire à force d’époussetage.

Valérie Carreau a vécu le terrible sort de ceux qui ont perdu un enfant et s’inspire ici de cette perte douloureuse pour montrer que parfois les mécanismes du deuil prennent un étrange relief. Une mère exceptionnelle est son premier roman.


160 pages / Prix: 21.95$ / ISBN 9782923896373

LA HUITIÈME GORGÉE

La huitième gorgée raconte le besoin qu'ont les femmes d'être pleines. C'est un recueil qui fait état de leur gourmandise, celle qui les pousse à vouloir mordre les joues des bébés qu'elles croisent dans la rue, celle qui les amène à faire du jogging six fois par semaine, celle qui les pousse à prendre une bouchée de plus, debout, appuyée au comptoir de la cuisine. L'univers de Valérie Carreau en est un où se rencontrent le nouvelliste américain Raymond Carver et la reine de maison Martha Stewart. L'auteur nous présente des filles, des mères et des grand-mères, des femmes, des conjointes et des amantes qui se croisent d'une nouvelle à l'autre dans ce recueil choral. L'une d'entre elles se gave tous les matins de confiture à la cerise, l'autre veille son bébé malade, une troisième réalise qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer en cueillant des glaïeuls dans son jardin, alors que sa fille tente d'avoir un enfant en catimini avec l'électricien, le peintre, ou le jardinier. La huitième gorgée explore les petites choses desquelles surgissent parfois un sentiment d'étrangeté comme lorsque, enfants, nous nous répétions sans cesse le même mot jusqu'à ce qu'il nous apparaisse soudainement différent, nouveau, ou tout simplement abstrait. Ce sont ces courts moments, volés au quotidien, qui parviennent à montrer ce que la vie a de plus inouï : la conscience du réel, l'impression d'exister.


112 pages / Prix: 19.95$ / ISBN 9782922944709

LA HUITIÈME GORGÉE

La huitième gorgée raconte le besoin qu'ont les femmes d'être pleines. C'est un recueil qui fait état de leur gourmandise, celle qui les pousse à vouloir mordre les joues des bébés qu'elles croisent dans la rue, celle qui les amène à faire du jogging six fois par semaine, celle qui les pousse à prendre une bouchée de plus, debout, appuyée au comptoir de la cuisine. L'univers de Valérie Carreau en est un où se rencontrent le nouvelliste américain Raymond Carver et la reine de maison Martha Stewart. L'auteur nous présente des filles, des mères et des grand-mères, des femmes, des conjointes et des amantes qui se croisent d'une nouvelle à l'autre dans ce recueil choral. L'une d'entre elles se gave tous les matins de confiture à la cerise, l'autre veille son bébé malade, une troisième réalise qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer en cueillant des glaïeuls dans son jardin, alors que sa fille tente d'avoir un enfant en catimini avec l'électricien, le peintre, ou le jardinier. La huitième gorgée explore les petites choses desquelles surgissent parfois un sentiment d'étrangeté comme lorsque, enfants, nous nous répétions sans cesse le même mot jusqu'à ce qu'il nous apparaisse soudainement différent, nouveau, ou tout simplement abstrait. Ce sont ces courts moments, volés au quotidien, qui parviennent à montrer ce que la vie a de plus inouï : la conscience du réel, l'impression d'exister.


112 pages / Prix: 19.95$ / ISBN 9782922944709