Fannie Loiselle
3 mars 2017
Anaïs Barbeau-Lavalette
3 mars 2017

WILLIAM S.

Messier

Photographie par Charles-Antoine Auger

 

N é en 1984, à Cowansville (Montérégie), William S. Messier a grandi dans les Cantons-de-l'Est, où il a effectué différentes jobbines en tant qu'ouvrier agricole, horticulteur et employé de la voirie. Il rédige une thèse de doctorat sur l’oralité en littérature américaine.

« Épique est totalement poétique et indéniablement inoubliable » Julie Laferrière-Club Social-TV5

«Poésie de cour à scrap, éloge des granges délabrées, ethnographie des classes laborieuses d'un certain Québec rural : les portraits sensibles et les histoires parfois déjantées que proposent Messier sont teintés d'une authenticité vernaculaire réjouissanteet plutôt bien maîtrisée. » Christian Desmeules-Le Devoir

DIXIE

À Saint-Armand, en 1993, un banjo surgit du sol.

Depuis qu'il l'a déterré, Gervais Huot tient l'instrument comme un bouclier devant tout ce qui l'effraie : les coyotes, les évadés de prison, les convois de moissonneuses-batteuses. Quand la rumeur annonce qu'un malfrat rôde, toute la région dort mal. La viande disparaît des congélateurs, les employés agricoles s'absentent de l'ouvrage, la robine rend fou et les cigales hurlent. Heureusement, il y a le gratte-corde de Gervais pour affronter le mal du monde.

Dixie est un roman sudiste, une vision fantasmagorique de la région frontalière - le long des lignes, où toutes sortes de récits foisonnent et frisent comme des ronces.


160 pages / Prix: 24.95$ / ISBN 9782923896250

DIXIE

À Saint-Armand, en 1993, un banjo surgit du sol.

Depuis qu'il l'a déterré, Gervais Huot tient l'instrument comme un bouclier devant tout ce qui l'effraie : les coyotes, les évadés de prison, les convois de moissonneuses-batteuses. Quand la rumeur annonce qu'un malfrat rôde, toute la région dort mal. La viande disparaît des congélateurs, les employés agricoles s'absentent de l'ouvrage, la robine rend fou et les cigales hurlent. Heureusement, il y a le gratte-corde de Gervais pour affronter le mal du monde.

Dixie est un roman sudiste, une vision fantasmagorique de la région frontalière - le long des lignes, où toutes sortes de récits foisonnent et frisent comme des ronces.


160 pages / Prix: 24.95$ / ISBN 9782923896250

ÉPIQUE

Dans le tout Brome-Missisquoi, l’été 2005 fait partie du folklore. Il s’agit de l’été du grand déluge, celui où il avait tant plu que la population locale avait dû se rassembler au sommet des monts Glen, Sutton, Pinnacle, ou Bromont pour ne pas être emportée par les flots. Tout le monde se souvient de ce qu’il faisait au moment où la pluie a commencé à tomber. Étienne, lui, ramassait des charognes le long des routes de la région, emploi qu’il avait accepté sans réfléchir parce qu’il s’était trouvé grandement déconcentré par les beaux yeux d’Élisabeth, la charmante préposée au comptoir de l’assurance-emploi qu’il surnomme : la licorne. C’est donc avec un boulot d’équarrisseur pigiste qu’Étienne entame la saison estivale, aux côtés du légendaire Jacques Prud’homme. C’est toute une chance, car on dit de ce dernier qu’il est pourvu du don d’ubiquité : il peut défricher une forêt au grand complet à la hache, remporter un concours de mangeurs de hot-dogs et claquer un grand chelem lors d’une partie de balle-molle régionale en même temps. Épique est le récit d’un été en pick-up dans les Cantons-de-l’Est. Avec ce premier roman, William S. Messier parle de la terre, d’exploits agricoles, de déluge et de héros. Il livre un récit tissé de légendes en technicouleur qui défilent comme sur un écran de jeu vidéo.


273 pages / Prix: 19.95$ / ISBN 9782922944693

ÉPIQUE

Dans le tout Brome-Missisquoi, l’été 2005 fait partie du folklore. Il s’agit de l’été du grand déluge, celui où il avait tant plu que la population locale avait dû se rassembler au sommet des monts Glen, Sutton, Pinnacle, ou Bromont pour ne pas être emportée par les flots. Tout le monde se souvient de ce qu’il faisait au moment où la pluie a commencé à tomber. Étienne, lui, ramassait des charognes le long des routes de la région, emploi qu’il avait accepté sans réfléchir parce qu’il s’était trouvé grandement déconcentré par les beaux yeux d’Élisabeth, la charmante préposée au comptoir de l’assurance-emploi qu’il surnomme : la licorne. C’est donc avec un boulot d’équarrisseur pigiste qu’Étienne entame la saison estivale, aux côtés du légendaire Jacques Prud’homme. C’est toute une chance, car on dit de ce dernier qu’il est pourvu du don d’ubiquité : il peut défricher une forêt au grand complet à la hache, remporter un concours de mangeurs de hot-dogs et claquer un grand chelem lors d’une partie de balle-molle régionale en même temps. Épique est le récit d’un été en pick-up dans les Cantons-de-l’Est. Avec ce premier roman, William S. Messier parle de la terre, d’exploits agricoles, de déluge et de héros. Il livre un récit tissé de légendes en technicouleur qui défilent comme sur un écran de jeu vidéo.


273 pages / Prix: 19.95$ / ISBN 9782922944693

TOWNSHIPS

Dans la nuit noire des Cantons, quand le ciel est percé d’étoiles filantes, tout peut arriver. Quelque part sur la Grande Ligne entre Saint-Alexandre et Notre-Dame-de-Stanbrigde, on synthonise le 105 FM et on arrive à capter la voix de Rainier Hamilton qui fait jouer des golden oldies l’âme en peine. À la légendaire cantine de Sainte-Cécile-de-Milton, les deux seules serveuses siamoises du monde sont collées par le petit doigt et par un amour du travail bien fait. À Pigeon Hill, un matin comme les autres, un homme arrive avec une grande boîte en bois sous le bras, qui ressemble étrangement à un cercueil. Sous le vieux char allégorique des Van Dorn se cache un trésor inaccessible, astiqué par la langue du bâtard qui a mordu Étienne Langlais. Et, pendant ce temps-là, le DJ du parc aquatique de Saint-Pie vient d’annoncer aux hauts-parleurs la mort de Gerry Boulet.


112 pages / Prix: 16.95$ / ISBN 9782923896427

TOWNSHIPS

Dans la nuit noire des Cantons, quand le ciel est percé d’étoiles filantes, tout peut arriver. Quelque part sur la Grande Ligne entre Saint-Alexandre et Notre-Dame-de-Stanbrigde, on synthonise le 105 FM et on arrive à capter la voix de Rainier Hamilton qui fait jouer des golden oldies l’âme en peine. À la légendaire cantine de Sainte-Cécile-de-Milton, les deux seules serveuses siamoises du monde sont collées par le petit doigt et par un amour du travail bien fait. À Pigeon Hill, un matin comme les autres, un homme arrive avec une grande boîte en bois sous le bras, qui ressemble étrangement à un cercueil. Sous le vieux char allégorique des Van Dorn se cache un trésor inaccessible, astiqué par la langue du bâtard qui a mordu Étienne Langlais. Et, pendant ce temps-là, le DJ du parc aquatique de Saint-Pie vient d’annoncer aux hauts-parleurs la mort de Gerry Boulet.


112 pages / Prix: 16.95$ / ISBN 9782923896427