Lesley Trites
25 avril 2019
Xue Yiwei
15 octobre 2017

EISHA

MARJARA

Photographie par Isabelle Lafontaine

 

L a Montréalaise EISHA MARJARA a écrit et dirigé plusieurs films primés, dont le docudrame acclamé par la critique Desperately Seeking Helen de l’Office national du film du Canada, le film spirituel et satirique The Incredible Shrinking Woman , et le film germano-canadien The Tourist. Son dernier, House for Sale, a remporté de nombreux prix au Festival du film. Fée est son premier roman.

Un roman puissant à propos d’une adolescente hospitalisée pour cause d’anorexie.

FÉE

Quelques jours avant son dix-huitième anniversaire, Lila s’est résolue à mettre fin à sa vie. Elle n’arrive pas à faire face à l’horreur de devenir une adulte et de laisser son enfance derrière elle. Fée est l’histoire de Lila, une fille hyper-imaginative qui se trouve sur une trajectoire complexe menant à la vie de femme. Enfant en surpoids de ses parents immigrés Punjabi, elle se rebelle contre son identité, sa famille, son corps et sa sexualité en refusant de manger. Dans ses rêveries, Lila se voit comme une créature féérique à moitié humaine ayant transcendé ce monde terrestre. Dans la lumière froide du jour, c’est une patiente psychiatrique dans un hôpital, où elle reçoit un traitement contre l’anorexie. Conduite par un besoin irrationnel de défaire la nature et de déjouer l’écoulement du temps. Lila nous raconte comment elle a terminé sur la Four East wing : Nous faisons un retour en arrière sur son enfance dans les années 80, lorsqu’elle grandissait dans un petit village. Sa mère est « la plus féminine de toutes les femmes qui [trouve du] réconfort dans la cuisine », un rôle que Lila abhorre. Nous revenons ensuite à sa réalité présente dans l’hôpital psychiatrique où la voie du rétablissement est ressentie comme une perte de contrôle. Fée relate la spirale descendante de Lila dans l’anorexie potentiellement mortelle. Son rétablissement compliqué à l’hôpital a un coût. Déchirant, brut et lyrique, Fée est un roman indéfectible (mais finalement rempli d’espoir) qui explore les coins les plus sombres des maladies mentales et physiques, de l’identité, et de la vie de jeune adulte.


216 pages / Prix: 24.95$ / SBN 9782923896915 / traduit par Patrick Isabelle

FÉE

Quelques jours avant son dix-huitième anniversaire, Lila s’est résolue à mettre fin à sa vie. Elle n’arrive pas à faire face à l’horreur de devenir une adulte et de laisser son enfance derrière elle. Fée est l’histoire de Lila, une fille hyper-imaginative qui se trouve sur une trajectoire complexe menant à la vie de femme. Enfant en surpoids de ses parents immigrés Punjabi, elle se rebelle contre son identité, sa famille, son corps et sa sexualité en refusant de manger. Dans ses rêveries, Lila se voit comme une créature féérique à moitié humaine ayant transcendé ce monde terrestre. Dans la lumière froide du jour, c’est une patiente psychiatrique dans un hôpital, où elle reçoit un traitement contre l’anorexie. Conduite par un besoin irrationnel de défaire la nature et de déjouer l’écoulement du temps. Lila nous raconte comment elle a terminé sur la Four East wing : Nous faisons un retour en arrière sur son enfance dans les années 80, lorsqu’elle grandissait dans un petit village. Sa mère est « la plus féminine de toutes les femmes qui [trouve du] réconfort dans la cuisine », un rôle que Lila abhorre. Nous revenons ensuite à sa réalité présente dans l’hôpital psychiatrique où la voie du rétablissement est ressentie comme une perte de contrôle. Fée relate la spirale descendante de Lila dans l’anorexie potentiellement mortelle. Son rétablissement compliqué à l’hôpital a un coût. Déchirant, brut et lyrique, Fée est un roman indéfectible (mais finalement rempli d’espoir) qui explore les coins les plus sombres des maladies mentales et physiques, de l’identité, et de la vie de jeune adulte.


216 pages / Prix: 24.95$ / SBN 9782923896915 / traduit par Patrick Isabelle