Jeune Mari
7 août 2021
parallax background

PAUL

ANDERSON

 

A vec ses 1358 pages, ce premier roman de Paul Anderson est presque une bibliothèque en miniature, et l’histoire de sa création est elle-même épique. Les lecteurs ne seront pas surpris d’apprendre qu’Anderson était un professeur de philosophie, quoiqu’il ait abandonné la vie universitaire pour naviguer dans le monde entier. Il s’est retrouvé à écrire des nouvelles au Mexique, et c’est alors qu’il a découvert la brillante et précoce poétesse et religieuse mexicaine du 17e siècle, sœur Juana Inés de la Cruz. De retour au Canada, il a passé huit ans à créer ce roman d’un millier de pages sur sa vie et son époque. Anderson était convaincu que n’importe quel éditeur lui demanderait de faire des coupures, et il a été surpris d’apprendre que l’éditrice de Random House of Canada, Anne Collins, en demandait encore plus après sa soumission du manuscrit à la maison d’édition.

parallax background

« Les livres et les mots sont puissants, comme chacun en vient à le découvrir dans ce roman érudit à l’écriture saisissante, mais ils ont un prix. Le roman d’Anderson est l’histoire de messages secrets, de secrets cachés aux inquisiteurs et de nombreux mystères, et il parvient avec art à les manier sans en laisser échapper un seul fil. (…) Ce Code Da Vinci pour les lettrés, qui rappelle Arturo Pérez-Reverte et Carlos Fuentes à leur meilleur, attirera immanquablement l’attention sur sœur Juana, qui demeure l’une des figures les plus fascinantes du monde littéraire. » Kirkus Review, LA PRESSE

LES EPOUSES DE LA FAIM, TOME 1 ROSA DIVINA

Juana Inés de la Cruz grandit sur une hacienda tenue par sa mère, dans l’ombre d’un col montagneux. Éduquée par un grand-père libre penseur, passionnée dès l’âge de trois ans par la lecture et les livres, elle vit librement jusqu’à l’adolescence en compagnie de sa « jumelle », Amanda, fille de sa nourrice. On l’envoie ensuite vivre chez son oncle, à Mexico. Enfant prodige, sa beauté, son esprit et son érudition font sensation à la cour vice-royale. Pourtant, à l’âge de dix-neuf ans, alors qu’elle est l’une des favorites de la vice-reine, Juana entre précipitamment au couvent. C’est de là, avec l’aide de la vice-reine rentrée en Espagne, qu’elle fera publier une partie de son oeuvre, qui comprend des poèmes d’amour et des essais théologiques controversés qui attireront l’attention de l’Inquisition.


1358 pages / Prix: 39.95$ / ISBN 978-2-925059-11-0

LES EPOUSES DE LA FAIM, TOME 1 ROSA DIVINA

Juana Inés de la Cruz grandit sur une hacienda tenue par sa mère, dans l’ombre d’un col montagneux. Éduquée par un grand-père libre penseur, passionnée dès l’âge de trois ans par la lecture et les livres, elle vit librement jusqu’à l’adolescence en compagnie de sa « jumelle », Amanda, fille de sa nourrice. On l’envoie ensuite vivre chez son oncle, à Mexico. Enfant prodige, sa beauté, son esprit et son érudition font sensation à la cour vice-royale. Pourtant, à l’âge de dix-neuf ans, alors qu’elle est l’une des favorites de la vice-reine, Juana entre précipitamment au couvent. C’est de là, avec l’aide de la vice-reine rentrée en Espagne, qu’elle fera publier une partie de son oeuvre, qui comprend des poèmes d’amour et des essais théologiques controversés qui attireront l’attention de l’Inquisition.


1358 pages / Prix: 39.95$ / ISBN 978-2-925059-11-0